La voiture de vos rêves est au Canada et vous aimeriez l’importer aux États-Unis ou en Europe? Ce billet vous explique les différentes étapes et vous propose plusieurs conseils pour exporter un véhicule vers les États-Unis ou l’Europe.

Exporter une voiture ou un véhicule aux États-Unis

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les démarches pour exporter une voiture du Canada vers les États-Unis sont très simples contrairement à ce que l’on peut lire sur différentes plateformes.  
  • Aucune taxe à payer au Canada

Étant donné que le véhicule est vendu aux États-Unis, il n’y aura aucun droit de douane à honorer envers le gouvernement du Canada et les services douaniers. Ces derniers seront à régler lors du passage de votre voiture à la frontière américaine.  
  • Obtention de votre titre canadien

La première exigence des douanes américaines sera le titre canadien. Celui-ci est la preuve de possession du véhicule par son propriétaire. Si vous achetez un véhicule d’occasion ou classique dans les concessions John Scotti, nous vous fournirons ce papier.  
  • Le transport du véhicule et le passage aux douanes

Pour transporter votre nouvelle voiture du Canada vers les États-Unis, deux solutions s’offrent à vous: traverser la frontière par vos propres moyens ou faire appel à une entreprise de transport. Dans le premier cas, nous vous conseillons de faire appel à un courtier en douane. En fonction du véhicule désiré, les démarches sont différentes et les règles pouvant évoluer, l’aide d’un courtier spécialisé est la méthode la plus simple. Si vous choisissez de faire appel à une entreprise de transport spécialisée, c’est elle qui s’occupera des frais liés du passage aux douanes américaines et de se conformer à leurs exigences. Dans le choix de cette compagnie, les équipes de vos concessions John Scotti pourront vous conseiller des entreprises avec lesquelles nous travaillons et ainsi vous faire profiter de 40 ans d'expérience dans l’exportation de voitures.  
  • L’arrivée aux États-Unis et l’immatriculation

Une fois le dédouanement effectué, il faudra consulter la législation de l’état de résidence pour connaître les modalités à effectuer pour l’immatriculation de votre nouvelle voiture. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les démarches pour l’exportation vers les États-Unis de votre nouvelle voiture d’occasion ou classique, prenez contact avec nos conseillers.  

Exportation d’une voiture du Canada en Europe

Les voitures nord-américaines ont toujours attiré les regards en Europe. Les Ford Mustang, les Corvette ou encore les Pick-up de type F-150 font partie des modèles les plus exportés vers la France et le reste de l’Europe. Le processus d’importation depuis le Canada est tout aussi simple et similaire à celui vu plus haut pour les États-Unis à quelques détails près.
  • Aucune taxe à payer au Canada

Comme précédemment, aucuns frais ne seront demandés par les douanes canadiennes pour l’exportation d’une voiture vers l’Europe. Les documents de cessation
  • Les documents de cessation

Lors de la vente, les documents de cessation vous seront remis. Ces derniers sont primordiaux pour votre passage aux douanes européennes.
  • Prise en charge par un transporteur

Dans le cas d’une exportation vers l’Europe, la prise en charge par un transporteur est incontournable. Ce dernier s’occupera de faire transiter votre véhicule du Canada vers le pays de destination. Le plus souvent, ce transport se fait par bateau, ce dernier étant le plus économique. Votre voiture est alors mise dans un conteneur de 20 ou 40 pieds. Il peut toutefois se faire par avion.  
  • Le passage en douane

Contrairement aux États-Unis, la compagnie de transport de votre véhicule ne prendra pas en compte le dédouanement en Europe. Cela sera à vous de faire appel à un courtier en douane. Par expérience, les équipes de John Scotti vous conseillent de prévoir l’intervention de votre courtier rapidement après l’arrivée au point d’entrée. Cela évite les manipulations trop nombreuses pour le stockage. Pour le choix de votre courtier ou de votre transporteur, John Scotti pourra vous conseiller plusieurs entités. Vous bénéficierez ainsi de 40 années d’expérience dans ce domaine. Une fois cela réalisé, il vous faudra immatriculer votre véhicule, une étape simple que vous réalisez facilement auprès des autorités compétentes du pays de destination.

Le prix de l’exportation vers l’Europe

Le prix du transport vers l’Europe est d’environ 2 200 $ CAD. Ce prix est une estimation et peut varier en fonction de 3 critères:
  • Du gabarit de votre voiture
  • De la valeur à assurer
  • Du lieu de destination

Quels sont les délais de livraison?

Les délais de livraison vont eux dépendre du lieu de destination. Ils peuvent varier d’une semaine jusqu’à un mois et demi, dans les cas les plus extrêmes. Il faut comprendre qu’en fonction de votre zone géographique, il peut y avoir des retards occasionnés par des périodes de vacances, des jours fériés ou d’autres faits.

Notre inventaire de voitures d’occasion

Vous êtes rassuré sur les modalités de livraison et d’exportation de votre voiture? Magasinez dès maintenant parmi le large stock de voitures d’occasion ou voitures classiques proposé par le groupe John Scotti à Montréal. Si vous avez une question supplémentaire concernant la livraison ou l’exportation de voitures, n’hésitez pas à nous contacter. Toutes informations énoncées dans cet article sont valables à la date de publication, en février 2019, et peuvent faire l’objet de changements.  

Le saviez-vous?

L’exportation de voitures neuves est illégale Une donnée non évoquée plus haut, mais valable pour l’exportation d’une voiture vers l’Europe ou les États-Unis, il est illégal d’exporter une voiture neuve?